Vous êtes dans la rubrique > L’OCML-VP

Tous les articles

Cahier N°1 de notre Plate Forme politique

2009-12-14

100 - Faillite à l’Est
110 - A l’Est, ce n’était pas le communisme
Les bourgeois mettent à profit l’effondrement des pays de l’Est pour tenter de nous convaincre de l’échec du communisme, de la faillite définitive du marxisme. Ils voudraient nous persuader qu’il est inutile et dangereux de se battre contre l’exploitation, qu’il est utopique de lutter pour la libération sociale. Mais leurs tentatives ne prouvent qu’une chose : c’est que le "spectre du communisme" les fait encore trembler.
111 - En (...)

Cahier N°2 de notre Plate Forme politique

2009-12-14

400 - Quelle société voulons-nous ? 410 - Le capitalisme, nous n’en voulons plus
411 - Une lutte globale et radicale.
Ce monde éclaté, où l’abondance pour quelques-uns contraste violemment avec l’exploitation et la misère imposées au plus grand nombre ; ce monde où la capacité de produire semble sans limites, et où pourtant la majorité des hommes connaît encore la pénurie et souvent la famine ; ce monde où la paix est le privilège fragile d’une minorité... ce monde là ne doit rien au hasard, ni au calcul (...)

Cahier N°3 de notre Plate Forme politique

2009-12-14

500 - Lutter pour la Révolution aujourd’hui
510 - Nous ne sommes pas dans une situation révolutionnaire
511 - Quelles sont les conditions de la lutte en France aujourd’hui ?
Malgré l’aggravation de l’exploitation, malgré des conditions de vie de plus en plus difficiles pour les travailleurs, malgré les révoltes et le renouveau des luttes sociales, il n’y a pas encore de situation révolutionnaire en France ni en Europe. Pourtant, avec l’accumulation des contradictions politiques et sociales dans le (...)

Cahier N°4 de notre Plate Forme politique

2009-12-14

700 - La priorité aujourd’hui, c’est de construire un Parti Communiste
710 - Il nous faut un Parti
711 - Un parti : pour quoi faire ?
L’exploitation capitaliste engendre inévitablement la lutte des classes. Celle-ci amène les ouvriers à s’organiser face à leur ennemi. De manière différente selon les périodes de l’histoire et les régions du monde, les exploités ont toujours compris qu’il fallait se regrouper pour se défendre.
Au delà des organisations de masses, destinées à assurer la défense de leurs (...)

Soutenir par un don